Important Informations COVID-19


Concernant le COVID-19 et suite aux mesures gouvernementales, le réseau d'agences Partnaire France a pris les mesures nécessaires.

Tu es invité.e à postuler et t'inscrire en ligne.

Les agences Partnaire vous accueillent sur rendez vous et dans le respect des protocoles sanitaires (gouvernementaux). Nous privilégions l'inscription en ligne mais sommes à votre écoute pour votre recherche d'emploi.

OK
www.partnaire.fr Nos conseils Les métiers qui recrutent en intérim Le métier de conducteur d’engins en intérim

Le métier de conducteur d’engins en intérim

casque-chantier-travaux

Le conducteur d’engins a un rôle déterminant sur la productivité du chantier.  Aujourd’hui, le perfectionnement des machines l’oblige à suivre une formation adaptée. Découvrez le métier de conducteur d’engins !

Les missions…

En général, il débute le chantier par sa préparation. Il déblaie le terrain des amas de terre ou de pierres à l’aide de bulldozers, de bouteurs, de pelles hydrauliques, de tombereaux ou de niveleuses.

Il travaille selon des cotes de hauteur, profondeur et largeur qui lui sont indiquées. Il fait généralement partie d’une équipe dirigée par un chef de chantier, mais il peut également exercer seul.

Le conducteur d’engins peut piloter différents engins ou être spécialisé sur une seule machine. Certains engins qu’il manipule atteignent une valeur de plusieurs millions d’euros.

Avant d’utiliser l’engin dont il a la responsabilité : 

Il doit l’entretenir l’engin : contrôler son état et effectuer les petites réparations ; et

Il doit s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de sécurité et signaler toute anomalie.

En cours d’utilisation de l’engin : 

Il doit réparer le terrain : déblayer, niveler, terrasser ;

Il doit transporter des matériaux ;

Extraire et / ou manipuler des matériaux ;

Il est susceptible de conduire les engins sur route.

Les qualités requises…

Le conducteur d’engins doit avant tout connaître parfaitement les machines, les risques attachés  à chaque engin et savoir effectuer les petites réparations.

Sur le chantier, il doit :

respecter les consignes de sécurité ;

manœuvrer avec une maîtrise totale des engins ; et

suivre les plans définis et apprécier les difficultés du terrain où il exerce.

Le travail de conducteur d’engins exige une grande précision, de la vigilance, du sang-froid et de bons réflexes. Il est, la plupart du temps, exposé au bruit et à la poussière, il doit faire preuve d’une bonne endurance.

Et comment devenir conducteur d’engins ?

Plusieurs formations sont à votre disposition :

CAP Conducteur d’engins de travaux publics et carrières ;

CAP Maintenance des matériels de travaux publics et de manutention ;

BP Conducteur d’engins de chantier de travaux publics ; et

Bac pro Maintenance des matériels, option travaux publics et manutention.

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour devenir un bon conducteur d'engins !

Autres pages de conseils sur :
Les métiers qui recrutent en intérim