Important Informations COVID-19


Concernant le COVID-19 et suite aux mesures gouvernementales, le Groupe Partnaire a pris les mesures nécessaires.

Tu es invité.e à postuler et t'inscrire en ligne.

Les agences Partnaire sont fermées au public, néanmoins les équipes continuent de travailler et sont disponibles pour t'accompagner dans tes recherches, en ligne, par téléphone et mail.

OK
www.partnaire.fr Tes avantages Devenir mobile pour se rendre sur son lieu de mission d’intérim

Devenir mobile pour se rendre sur son lieu de mission d’intérim

La mobilité

PARTNAIRE t’accompagne dans tes démarches et t’informe sur les aides dont tu peux bénéficier en tant qu’intérimaire.

Savoir être mobile te permettra de te rendre sur ton lieu de travail de manière réfléchie : savoir choisir la solution la plus efficace et la moins onéreuse par rapport au trajet que tu dois effectuer chaque jour.

Découvre ici, dans un premier temps, toutes les solutions de déplacements pour te rendre sur ton lieu de mission d’intérim, et dans un deuxième temps, les outils pour devenir mobile : du permis de conduire à l’achat d’une voiture.

 

Se rendre sur son lieu de travail :

Tes déplacements au quotidien rythment ta vie, c’est pourquoi il est important de trouver la solution la plus profitable pour toi.

 

Un moyen de transport personnel :

  • Ta voiture

Te rendre au travail en voiture te permettra d’accéder à n’importe quelle entreprise qui t’es proposée, et donc d’accepter de nombreuses missions.Tu es mobile :tu n’es pas dépendant des horaires des transports en commun ni de personne.

Mais te déplacer en voiture peut te revenir cher.

Sache que ton employeur peut prendre en charge une partie de tes frais de carburant si tu ne dispose d’aucun transport en commun à proximité de chez vous.

 

  • Les transports en commun 

Comment limiter tes frais de déplacement ? Utilise les transports en commun ! En plus de faire des économies, tu gagneras du temps en évitant les embouteillages…

Ton employeur peut prendre en charge 50% de tes titres de transport par jour travaillé.

 

  • La location de voiture

La location de voiture est une alternative intéressante lorsque tu es confronté à une panne de voiture, ou que tu n’as pas de voiture pour te rendre sur un lieu de mission d’intérim. Ainsi, tu ne loues pas une voiture que pour la durée de votre mission.

 

  • Le covoiturage

Le covoiturage est un moyen convivial de partager tes dépenses de trajets au quotidien. Cette formule consiste à partager la même voiture avec d’autres personnes pour effectuer le même trajet, ou une partie du trajet ensemble. Tu peux proposer une covoiturage et être le conducteur, ou tu peux également trouver un covoiturage afin d’être passager.

 

  • L’autopartage

En quoi consiste l’autopartage ? Il s’agit de louer une voiture à un particulier proche de chez toi pour une période définie à l’avance. Cette formule est moins onéreuse que la location de voiture chez une loueur professionnel.

Pour trouver une voiture en autopartage, consulte les sites spécialisés.

Ce système est économique : il te permet de louer une voiture seulement pour la durée de ta mission. De plus, tu n’as pas à prévoir d’assurance, celle-ci est déjà comprise dans les frais de location.

 

Mes outils pour devenir mobile : 

Devenir mobile, c’est gagner en indépendance, et ce n’est pas simplement une histoire d’achat de voiture… Le passage du code de la route et du permis de conduire sont la première étape avant de pouvoir circuler librement ! Nous avons de nombreux conseils pour t’aider, à la fois pour le passage de ton examen de conduite, et pour l’achat de ton véhicule.

 

La première étape de la mobilité : le passage du permis de conduire :

Pour conduire une voiture, tu dois passer le permis B. Il est composé de deux étapes :

  • L’épreuve théorique : le passage du code de la route est une série de 40 questions sur les règles de sécurité routière ;
  • L’épreuve pratique : la conduite d’une voiture en présence d’un examinateur qui jugera de votre capacité à rouler seul.

 

Ces deux épreuves demandent beaucoup d’entraînement. C’est à dire, beaucoup de temps, ainsi qu’un certain coût financier.

Le choix de l’auto-école : 

Lorsque tu te décide à passer le permis de conduire, la première chose à faire est de choisir une auto-école et de s’y inscrire. Sache que tu passeras beaucoup de temps à l’auto-école, tu devras t’y rendre plusieurs fois par semaine. Choisisse donc une école de conduite accessible facilement depuis ton domicile.

 

Réussir son code de la route :

Pour te mettre dans les meilleures conditions pour ton examen, tu devras enchaîner séries sur séries de questions à la salle de code. Tu peux aussi compléter ton entraînement chez toi, sur des sites internet spécialisés. Entre sites gratuits et sites payants, tu trouveras forcément ton bonheur !

Dans tous les cas, plus tu t’entraînes, mieux tu connaîtras les différentes questions possibles et leurs réponses. Tu maximises ainsi tes chances de réussir l’examen du premier coup !

 

Le permis en candidat libre :

La formule candidat libre est une bonne alternative si tu as déjà raté votre permis de conduire plusieurs fois. Si les cours avec ton moniteur ne sont pas faits pour toi, le statut de candidat libre te permettra de poursuivre ton entraînement en dehors du cadre de l’école de conduite, en compagnie d’un proche titulaire du permis de conduire de plus de cinq ans qui pourra te donner de bons conseils et les bonnes habitudes de conduite.

 

Zoom sur le permis à 1 euro :

Il est parfois difficile de financer son permis de conduire. Les jeunes de 15 à 25 ans ont la possibilité de demander un prêt à la banque pour financer leur permis, à un taux de 0%. Le remboursement se fait à hauteur de 30 euros par mois, soit 1 euro par jour, à partir du moment où la somme a été versée à l’auto-école.

 

Le permis à 1 euro peut débloquer des situations et aider les jeunes à trouver du travail plus facilement.

 

Remboursement :

La mensualité du remboursement du “permis à 1 euro” est de 30 euros par mois. Cela revient donc bien à 1 euro par jour. Une solution abordable pour les jeunes qui entament leur vie active.

 

Aide des conseils généraux :

L’aide des Conseils Généraux pour le financement du permis de conduire a été mise en place pour aider les jeunes à trouver du travail en les aidant à devenir mobile. Tu peux y avoir droit si tu as moins de 25 ans.

Pour savoir si ton département attribue ces aides, renseigne-toi auprès de ton Conseil Général.

 

La seconde étape vers la mobilité : l’achat d’un véhicule

Tu as obtenu ton permis de conduire, tu peux circuler seul(e) en voiture !

Pour acheter une voiture, tu peux demander un crédit, ou un micro crédit.

Tu devras ensuite souscrire à une assurance automobile dès l’acquisition de ton véhicule.

Si tu te poses une quelconque question, retrouve nos pages d’explications et de conseils sur l’achat d’un véhicule