Mes outils pour devenir mobile

 

La mobilité a un prix quand on est intérimaire, celui du permis de conduire, et de l’achat d’une voiture ! Hormis ces deux grand indispensables, cela vous permet d’accepter beaucoup plus de missions. En effet, se rendre sur son lieu de travail en voiture vous évite de dépendre de vos collègues/covoitureurs, ou des transports en commun.

 

La première étape de la mobilité : le passage du permis de conduire : 

 

Le permis de conduire nécessaire pour circuler en voiture est le permis B. Il vous donne le droit de circuler librement sur toutes les routes en tant que conducteur du véhicule.

Pour l’obtenir, vous devez tout d’abord passer l’examen du code de la route. Vous allez alors fréquenter au quotidien, ou presque, la fameuse salle de code, et enchaîner séries sur séries de questions. C’est ça, le code.

Vous pourrez ensuite commencer vos heures de conduite accompagné(e) d’un moniteur afin d’apprendre à conduire tout en respectant les règles du code de la route. Une fois prêt, vous pourrez vous présenter à l’examen du permis de conduire.

 

Choisissez bien votre auto-école :

 

Choisir une auto-école proche de chez vous est important, car vous devrez vous y rendre très régulièrement. Alors, autant choisir un endroit qui soit pratique, par rapport à votre lieu de résidence.

 

Comment réussir son code de la route ? 

 

Il n’y a pas de secret, l’entraînement est la clé ! Hormis les heures passées à la salle de code, vous pouvez vous entraîner chez vous à l’aide de sites d’entraînements au code de la route :

 

 

Nous vous proposons également 5 conseils pour réussir votre code du premier coup !

 

Passer son permis en candidat libre ?

 

Après plusieurs échecs au passage de l’examen du permis de conduire, si c’est votre cas, vous pouvez vous tourner vers la formule “candidat libre”. Après tout, peut être que les cours avec votre moniteur ne sont pas la solution qui vous convient le mieux. Vous continuerez alors votre entraînement en dehors de votre école de conduite, avec un proche titulaire du permis de conduire depuis plus de 5 ans.

 

Zoom sur le permis à 1 euro 

 

Pour les jeunes de 15 à 25 ans, il est possible de demander un prêt à la banque. Ce prêt est à taux 0 et se rembourse dès lors qu’il a été versé à l’auto-école, à hauteur de 1 euro par jour, soit 30 euros par mois.

 

  • Remboursement

 

Le remboursement de votre prêt début dès lors que la somme du prêt a été débloquée et versée sur le compte de l’auto-école.

 

La mensualité est de 30 euros.

 

  • Aide des conseils généraux

Il existe une aide des conseils généraux pour le financement de votre permis de conduire. Pour y avoir droit, vous devez avoir moins de 25 ans.

 

Attention : les aides varient selon les départements. Tous les département n’en ont pas. De plus, elles sont attribuées sous conditions de ressources.

 

La seconde étape vers la mobilité : l’achat d’un véhicule :

Une fois votre permis de conduire obtenu, vous pouvez passer à l’achat d’une voiture. Pour cela, vous pouvez avoir recours à une solution crédit et découvrirez les étapes de l’achat.

Vous pouvez aussi demander un micro crédit.

Enfin, il sera nécessaire de prendre une assurance automobile dès l’acquisition de votre véhicule.