La crèche parentale

garde enfant

Le fonctionnement de la crèche parentale

Ta mission d’intérim approche et tu n’as pas encore choisi quel type de garde d’enfant adopter ? Découvre la crèche parentale, une solution de garde qui séduit les intérimaires.

La crèche parentale est gérée par une association de parents dans un établissement d’accueil collectif. L’autorisation du Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile (Pmi) est nécessaire à l’ouverture d’une crèche parentale.

Les enfants sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire composée d’un directeur (puéricultrice, médecin, éducateur de jeunes enfants), et de professionnels (auxiliaires de puériculture, éducateurs de jeunes enfants). Ces professionnels sont directement impliqués dans la vie quotidienne des enfants et s’occupent de leurs repas, de leurs soins, de leurs activités et veillent à leur bien être. L’effectif est d’une personne pour 5 enfants qui ne marchent pas et d’une personne pour 8 enfants qui marchent. Il arrive que d’autres professionnels comme des psychologues, des psychomotriciens et des intervenants culturels interviennent de temps en temps.

Les crèches parentales favorisent l’implication des parents afin de privilégier l’éveil des enfants. Ceux-ci participent parfois à l’accueil des enfants et font acte de présence au sein de petits groupes. Les enfants sont de ce fait bien encadrés.

L’accueil des enfants est limité au nombre de 20 dans un établissement répondant aux normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public et aménagé de façon à favoriser un meilleur éveil des enfants.

 

Avantages :

  • Les horaires sont généralement plus souples que ceux de la crèche collective.
  • Prix adapté aux revenus des parents et en fonction du temps de participation des parents aux activités de la crèche. 
  • Les enfants malades y sont plus souvent admis qu’en crèche collective.
  • La crèche reste ouverte en cas de maladie de l’un des intervenants.
  • Accès à des activités pédagogiques adaptées à l’âge de l’enfant et apprentissage de la vie en collectivité.
  • Il y a une phase d’adaptation.
  • Un suivi médical régulier grâce à la présence d’un pédiatre.

 

Inconvénients :

  • La collectivité est fatigante pour un petit.
  • Déplacement sur le lieu de la crèche.

 

L’implication directe des parents dans le fonctionnement de la crèche peut représenter un inconvénient pour ceux qui travaillent à plein-temps.