Quelle lettre de motivation envoyer pour ne pas être rappelé ?

 

Une lettre de motivation peut donner une première opinion de toi à ton recruteur. Ce document en dit long sur ton savoir être et éclaire l’œil de ce dernier sur ta personnalité. Comment faire pour rédiger la pire lettre de motivation possible ? Comment montrer le pire de toi ? Suis ces quelques conseils et tu ne seras jamais rappelé(e) ! On te le promet.

 

 

Une entrée en scène digne de ce nom…

La lettre anonyme :

La première des choses à faire pour ne pas être rappelé ? Très simple. Oublier d’inscrire ton nom sur la lettre. L’anonymat peut aussi marcher dans l’autre sens ! Oublier les coordonnées de ton destinataire est également une bonne solution pour montrer ton manque d’intérêt pour ce job. Tu peux aussi rester générique avec un simple “Madame, Monsieur”. Ne recherche pas le nom exacte du recruteur. Encore plus fort : pour jouer la carte de la provocation, tu peux t’adresser à la mauvaise entreprise !  

 

La présentation qui tue :

Tu as décidé de tout rater, tout ! Alors commence par l’aspect visuel de ta lettre. En choisissant une police d’écriture inadaptée et en écrivant en rose, vert ou violet, tu décroches le gros lot ! Et pour les plus audacieux, tentez le petit dessin dans un coin de la lettre…

Enfin, pour décrocher la palme d’or de la présentation ratée, n’hésite pas à caler quelques fautes d’orthographes par-ci, par là… Ton recruteur va s’arracher les cheveux !

 

Tout ce que ton recruteur redoute…

 

Bla bla bla…

Parler pour ne rien dire, voila ton mot d’ordre ! Ecris une lettre longue à en mourir d’ennui. N’hésite pas à réécrire la même chose que sur ton CV, la répétition pourra te disqualifier face à d’autres candidats. Ton recruteur aura beau tenter de lire ta lettre, tu vas le semer ! Il s’arrêtera en cours de route, et finira par s’essouffler… Et surtout, dans tout ce blabla, ne personnalise rien. Le recruteur qui lira ta lettre comprendra que tu as rédigé un modèle « type » pour toutes tes réponses d’offres d’emplois en changeant seulement le nom de l’entreprise. Ton rôle ? C’est de jouer le touriste : tu dois montrer ouvertement que tu ne veux pas travailler. Montre bien que tu n’as pas fait la moindre recherche sur l’entreprise avant de rédiger ta lettre.

 

On te demande le sel ? Donne le poivre !

Tu postules pour un poste dans le commerce ? Ne dis surtout pas que tu as déjà été vendeur. Garde ça pour toi. Par contre, énumère tous les jobs que tu as pu avoir et qui n’ont aucun rapport. Des qualités spécifiques sont requises ? Fais la sourde oreille, donne plutôt quelques défauts incompatibles avec le poste pour lequel tu postules.

 

Montre que tu n’as rien à faire là !

Pour commencer, oublie l’idée d’expliquer pourquoi cette offre t’intéresse. Tu dois à tout prix cacher ta motivation. C’est la clé pour rater ta réponse à une offre d’emploi ! Fais également en sorte de montrer que tu ne pourras rien apporter de plus que ce qui est demandé ! Ne donne ni qualité, ni compétences qui pourraient intéresser ton recruteur. Montre à quel point tu peux être inutile à ses yeux !

 

Terminer en beauté sa lettre de motivation…

 

Mais t’es où ? Pas là, pas là !

Tu veux éviter d’attirer l’attention du recruteur sur toi ? Alors ne lui dis pas que tu es dispo ! Ou fais celui/celle trop occuppé(e) : « Je serai disponible dans 5 ans, quand j’aurai terminé mon CDD actuel, merci de rappeler plus tard… ».

 

Les salutations…

« Avec mon plus grand respect, je vous pris d’agréer, Monsieur, si vous le voulez, à mes salutations les plus distinguées, et vous remercier… Zzz Zzz Zzz ». Aller, aller, on rallonge les phrases, on ajoute des adjectifs… Tu l’as compris, il s’agit ici d’en faire trop ! Ton recruteur va commencer à se dire que tu es vraiment à côté de la plaque…

 

Avec ces conseils, vous avez maintenant toutes les chances de rater votre lettre de motivation ! Recalages sur recalages, voilà à quoi vous devez vous préparer avec une lettre de motivation pareille !

 

Si tu as besoin de plus d’aide pour préparer ta lettre de motivation…